C’est toujours plus qu’avant.

Quand j’ai l’impression de faire peu, ou pas assez, j’ai la chance d’avoir Cow-Boy qui arrive et qui me dit : « C’est toujours plus qu’avant ». Tellement de sagesse dans cette phrase.

Ce fruit que je mange tous les matins maintenant, c’est toujours plus qu’avant quand je ne mangeais aucun fruit. Ces cinq petites minutes de stretching, entre deux activités, c’est toujours plus qu’avant où je préférais ne rien faire si je n’avais pas au moins une demie-heure devant moi. Etc… Les exemples peuvent se multiplier, et si vous avez déjà essayé de mettre en place de nouvelles habitudes dans votre hygiène de vie, je suis certaine que vous comprenez.

Mieux vaut faire peu (voire même très peu), que rien du tout. Rien du tout, ça restera toujours rien. Tandis que peu, c’est déjà quelque chose. Donc on fait un peu, par-ci-par-là. Régulièrement. Et peut-être que ces petits « peu » prendront de la place et deviendront des « beaucoup » plus tard. À la manière d’un cairn, qui se construit caillou après caillou, jusqu’à trouver son propre équilibre. Avant le premier caillou, il n’y avait rien…

Merci Cow-Boy.

8 réflexions sur “C’est toujours plus qu’avant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s