La clef, c’est le plaisir.

Depuis que j’ai décidé de manger uniquement quand j’ai faim, j’ai fait quelques recherches et suis tombée sur plusieurs interventions du docteur Zermati. Il est apparemment à la base de cette idée d’arrêter les régimes pour suivre simplement les besoins de son corps.

Il le dit lui-même, la clef, c’est le plaisir. Il ne suffit pas de manger lorsque l’on a faim et ce dont on a envie. Il faut également mettre de côté toute la culpabilité qu’on nous a appris à avoir face à certains aliments. Envie de chocolat ? Mangez du chocolat ! À condition de le manger en pleine conscience du plaisir que cela vous apporte. Car seul le plaisir ressenti viendra mettre fin à l’envie de chocolat.

Je me demande à chaque fois : comment savoir si j’ai encore faim ? Dois-je continuer ? À chaque bouchée c’est la même chose. Finalement, il suffit de manger doucement, en prenant conscience de ce que je mange et du plaisir qui en découle. Lorsque le plaisir diminue, c’est le signe que j’ai assez mangé et que la satiété est là.

Cela a l’air tout simple à écrire comme ça. Mais la première étape, celle de s’autoriser certains aliments, est assez bouleversante parfois. Tout remettre en cause et accepter qu’une poignée de cacahuètes ne me fera pas de mal est plutôt perturbant. Mais je sens bien, au fond, que c’est la seule vraie façon de retrouver cette intuition de la nutrition.

5 réflexions sur “La clef, c’est le plaisir.

  1. Je crois que je suis très influencée par ce que je vois pour décider de la faim, ça fait quelques années que je pratique le fait de manger « instinctivement » et c’est ce qui m’a aidé à perdre tout en mangeant à ma faim ! Très joli blog en tout cas, je viens aussi de Dijon, je m’abonne !

    J'aime

  2. Un sacré travail à mettre en place. Surtout que l’on est souvent tenter dans la rue par une pâtisserie ou autre friandise. Ça demande du temps. Apprendre à dire non à ces (fausses) envies. Une lutte de tous les jours 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, arrêter de manger quand on n’a plus faim c’est le plus dur. Mais avec cette idée de plaisir, je trouve ça déjà plus accessible. 🙂 Même si comme toi, la gourmandise est franchement toujours là !! 😀

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s