La juste mesure.

Je viens de passer coup sur coup deux week-ends chez des proches. Le premier week-end au milieu d’une joyeuse famille nombreuse, et le deuxième chez mon frère et ma belle-sœur. En observant leur cuisine et leurs repas que j’ai partagés avec eux, j’ai pris conscience que je ne connaissais pas vraiment la quantité de nourriture qu’il fallait à mon corps et surtout que, probablement, je lui en donnais trop.

J’ai par exemple aidé à la préparation d’un gratin de choux fleur à la béchamel pour sept personnes. La taille du plat me paraissait dérisoire ! Chez moi, un tel plat allait pouvoir nourrir trois ou quatre personnes, pas plus. J’ai été surprise de voir que non, les sept personnes présentes (dont deux enfants) ont toutes bien mangé et il en restait même un peu à la fin. J’ai pu constater que moi-même, je n’avais plus faim.

J’en déduis que j’ai pris l’habitude de me faire des assiettes plus grosses que mon ventre, mais que ce dernier s’est gentiment habitué à ça. Et forcément, revenir en arrière, à une juste mesure, c’est un peu difficile.

Moi qui ai horreur des calculs, je vais donc m’astreindre à compter mes calories durant une semaine pour faire une moyenne de ce que je mange par jour. Je sais d’avance que ça ne va pas me plaire, de tout peser, tout noter, tout calculer. Mais je suis malgré tout assez curieuse de savoir à combien de calories je carbure quotidiennement.

Une fois que j’aurais ma moyenne, je pourrais peut-être réussir à connaître ma juste mesure, sans peser, ni calculer. J’aimerai qu’à l’œil, je sache si mon assiette est trop remplie ou juste comme il faut. Du coup, très bientôt, un article sur mes calories ! 🙂

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Le frère sch’ dit :

    Pour diminuer les quantités, une astuce est de se servir dans des assiettes plus petites, par exemple assiettes à dessert. Visuellement c’est la même chose, mais on mange moins. À condition de ne pas se resservir bien entendu.

    Aimé par 1 personne

    1. Au régime ! dit :

      Ah c’est une bonne idée en effet. Je vais essayer ça. Tu sais comment mettre la table ce week end du coup ! 😛

      J'aime

  2. rudilord dit :

    Parfois, si la faim est là lorsqu’on a fini l’assiette, c’est pas mal d’attendre cinq ou dix minutes avant de se resservir. De cette manière, la faim peut passer et notre envie d’une deuxième tournée également 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Au régime ! dit :

      Oui, c’est très vrai. Ce qui revient à essayer de manger plus doucement. 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s