Ah… la cigarette…

Vous ne vous attendiez pas à ce que je parle de ça n’est-ce pas ? Je fais désormais attention à ce que je mange, je prépare moi-même mes plats dans une bonne dynamique, je fais du sport en vue d’une saison de triathlon et de swimrun intense, bref je suis à fond. Pourquoi donc la cigarette viendrait-elle trouver sa place là-dedans ?

Et bien parce que quand mon médecin m’a dit, il y a environ cinq ans, qu’il me faudrait probablement plus de neuf ans pour supprimer toutes traces de nicotine de mon corps, je ne l’ai pas cru. J’ai arrêté de fumer il y a cinq ans, et depuis trois bonnes semaines, je lutte contre mon envie d’aller acheter un paquet. Que se passe-t-il ? Pourquoi ça revient maintenant ? Sûrement la fatigue et le chamboulement que mon corps a récemment connu avec la grossesse et l’arrivée de notre petite lutine.

Depuis quelques temps je me sens un peu nerveuse, je peux être un peu sèche parfois envers mon mari, je manque de patience très vite… Des attitudes qui ne me ressemblent pas et que je ne comprenais pas, jusqu’à hier soir. J’ai brusquement fait le rapprochement. C’est comme si j’étais en manque, comme si je venais seulement d’arrêter la cigarette. Je retrouve exactement les mêmes sensations qu’après avoir éteint ma dernière clope il y a cinq ans : j’ai tout le temps faim, je m’énerve pour un rien, je suis fatiguée, j’ai des sautes d’humeur…

Alors non, il est absolument hors de question que je craque maintenant ! Pas après avoir mis au monde un bébé plein de santé, pas quand je m’entraîne pour différentes épreuves sportives, pas après cinq ans d’arrêt. Je suis outrée par mon propre cerveau, pas ces signaux qu’il m’envoie, et par mon caractère qui se courbe devant ce manque. Non, je ne fumerai plus, oui je peux me retrouver et oublier tout ça. Je ne me rendais pas compte à quel point mon stage de méditation du week-end dernier arrivait à point nommé. Je dois me recentrer sur le positif, ma famille, le sport, et oublier cette sensation qui me vient parfois qu’une cigarette, juste une, ne me ferait pas de mal. Non.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. rudilord dit :

    Courage, ce n’est qu’une mauvaise passe! Tu as les capacités de lutter contre ça, je le sais. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Au régime ! dit :

      Merci, et oui ça va passer, je le sens aussi. ^^

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s