Face au placard vide…

Comme vous le savez, je me suis lancée dans le zéro déchet, et j’ai découvert que c’était un excellent moyen de rééquilibrer son alimentation : que du frais, que du bon, que du fait maison. Cela implique en effet de se remettre à la cuisine et de faire soi-même les bons petits plats que l’on achetait tout prêt auparavant.

Bon. Mais les gâteaux, et les en-cas-craquages, on en parle ou pas ? Parce que du coup, plus de cookies et autres délicieuseries tout prêts dans leur emballage. Mon placard à biscuits spéciaux « j’ai faim et je m’en fous » est vide de chez vide ! Ben oui, la madeleine dans son petit sachet individuel de plastique, c’est pas très zéro déchet… Alors on fait comment ? Et bien on fait son gâteau soi-même, comme un grand. Et là c’est le drame. Car quand on a envie de craquer sur un petit fondant au chocolat, on a envie de craquer tout de suite, pas dans une heure, temps de préparation et de cuisson inclus !

Le zéro déchet, c’est un régime quasi radical. Et aujourd’hui, jour de repos car je ne travaille jamais le lundi, j’en ressens toute la cruauté. Car oui, j’ai envie d’un méga cookie moelleux ou d’un gâteau au chocolat bien chaud. Bref… j’aimerais bien avoir juste un petit sachet plastique à ouvrir pour me régaler en moins de cinq minutes. Je ne sais pas si c’est l’effet Pâques qui approche, mais j’en ai l’eau à la bouche rien que d’y penser… Et ce placard qui est désespérément vide (je suis retournée voir au cas où…) !

Bon, trois solutions s’offrent à moi :

  • Craquer complètement et appeler mon chéri pour qu’il aille faire le plein de biscuits en tout genre au supermarché du coin en sortant du boulot. Évidemment, cela ficherait en l’air notre défi#4 et notre poubelle zéro déchet… Quelle honte…
  • Beaucoup plus rapide : je vais toquer chez mes voisins du dessous. Avec tous les petits enfants qu’ils ont gardé pendant les vacances, il doit bien rester quelques biscuits pour me dépanner !
  • Troisième solution, je me trouve une recette de cookies et je la réalise le plus vite possible avec mes ingrédients achetés en vrac samedi dernier.

Avant de prendre une décision trop hâtive et que je pourrais regretter, j’ai choisi d’écrire cet article. Je crois que c’était une bonne idée. Parler de mes allers retours entre le salon et la cuisine pour vérifier encore une fois chaque recoin du placard aux mille délices devenu désert, a suffit à me remotiver. C’est bien entendu la troisième solution que je choisis et j’imagine déjà l’odeur s’échappant du four et le sourire de Cow-Boy lorsqu’il rentrera du boulot.

Et vous savez ce que ça veut dire aussi ? Ça veut dire que dans quelques jours, vous aurez droit à ma recette de cookies pour craquer vous aussi, sans déchet ! 😛

5 réflexions sur “Face au placard vide…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s